mercredi 25 mars 2020

L'Autremonde - Interview de Daphné Delatour

Chers lecteurs,
C’est au tour de Daphné Delatour de répondre aux questions de L’Autremonde ! Faites plus ample connaissance avec la descendante du roi-luciole de Brocéliande.



— Vous avez quitté votre famille pour mener une vie de fugitive avec vos amis Solana et Neil. La vie de milliardaire vous manque ?

Il m’arrive de regretter certains avantages, comme les cartes de crédit à réserve illimitée ou les rencards avec des célébrités. Depuis que je me cache, je dois faire un effort pour coller à ma fausse identité et ne pas révéler quoi que ce soit pouvant me trahir.
Je n’ai plus autant le temps de faire les boutiques qu’avant, je dois surveiller mon compte en banque. Parfois, je dois me faire à manger moi-même puisqu’il n’y a pas de cuisinier au manoir et que mes amis ne mangent pas végétarien.
En plus, il m’arrive d’oublier de prendre mes clefs avec moi quand je sors. Autrefois, je n’en avais pas besoin puisqu’il y avait toujours un agent de sécurité ou un domestique pour m’ouvrir. Heureusement, s’il y a bien une chose que je sais faire, c’est me servir d’une carte de crédit (rires).


— Quels sont vos passe-temps favoris ?

Le shopping et l’équitation.
J’adore les chevaux, ce sont de nobles animaux, très sensibles et intelligents. Mon père les déteste, il en est allergique, mais quand il a vu que je refusais d’abandonner ce sport, il m’a imposé de participer à des concours équestres pour que ça nous fasse de la publicité. J’ai gagné beaucoup de compétitions, mais je n’appréciais pas vraiment cela.
Pousser un animal au-delà de ses limites pour obtenir un prix qui devrait lui revenir plutôt qu’à moi… En plus, j’ai été témoin de choses horribles dans les coulisses. Certains adversaires dopaient leurs chevaux, mettaient des clous sous leur selle ou sous le harnais pour stimuler leur monture grâce à la douleur… C’était atroce ! Bien sûr, je n’ai jamais fait ça à mon cheval, mais je ne pouvais pas toujours révéler ces horreurs. Mes adversaires avaient le bras long et pouvaient étouffer l’affaire ou faire disparaître leur monture avant qu’on ait le temps de l’examiner pour découvrir la supercherie.
Sinon, j’adore faire les boutiques. Acheter de beaux vêtements, de nouvelles chaussures, du parfum… Ce n’est pas juste un passe-temps, c’est un sport ! Essayez de tenir debout toute la journée, les bras chargés de sacs contenant vos achats, et on verra si vous êtes encore en pleine forme en rentrant.


— Vous avez vécu un temps sous la forme d’une sirène. Comment était votre vie sous l’océan ?

Hélas, je ne m’en souviens pas. Il m’arrive parfois de faire des rêves où je me vois nager sous l’eau, au milieu des poissons et des coraux, mais rien qui colle avec les témoignages de mes amis Neil, Solana et Tamika. Il paraît que j’ai attaqué mes parents lors d’une réception à l’hôtel Damers. Je regrette d’avoir oublié ça, ça devait être chouette à voir !


— Lorsque vous étiez une sirène, vous avez embrassé Neil Bridge. Cela a-t-il affecté votre amitié ?

J’ignore qui vous en a parlé, mais c’est faux. Je n’ai jamais embrassé Neil. Un truc pareil, je m’en souviendrais !
La preuve : nous sommes toujours amis, mais des amis casse-pieds qui se chamaillent pour le fun. Rien n’a changé.


— Avez-vous une idée quant au travail que vous ferez en plus de celui de Gardienne de la magie, quand vous serez adulte ?

Avant de devenir une Gardienne, je pensais hériter de la fortune de mes parents et diriger l’empire Delatour.
Maintenant, j’envisage plutôt de devenir styliste. J’aimerais créer ma propre ligne de vêtements en m’inspirant des créatures magiques que je vois au quotidien. Les fées et les elfes ont de très beaux vêtements, et je pense qu’il y aurait moyen de concilier la mode actuelle des humains avec celle des habitants du Sidh. Mais pas de fourrures !
Sinon, je pense créer un blog de critiques de la mode. Bien sûr, j’aurais une fausse identité en tant qu’auteur, mais je serai sincère quant à mes conseils pour aider les gens à bien s’habiller.


Et voici cinq autres questions pour dresser votre portrait selon vos goûts :

— Quelle est votre saison préférée ?

L’été. C’est la saison où l’on peut porter de jolies robes et bronzer au soleil, ce qui me donne un très joli teint qui s’accorde à merveille avec la couleur de mes cheveux : Blond Soleil de Toscane.


— Quel est votre animal préféré ?

Le cheval, bien sûr.


— Quel est votre plat préféré ?

Les lasagnes végétariennes, accompagnées d’un thé au jasmin.


— Votre fleur préférée ?

La rose.


— Quel est le l’endroit où vous rêveriez de vivre, que ce soit dans ce monde-ci ou le Sidh ?

Je prévois de m’installer dans un ranch, au Montana. J’aurai mes propres écuries et de grands pâturages où je pourrai galoper tous les jours, sans personne pour me déranger.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour poster un commentaire :

1) Écrivez votre commentaire dans le cadre de saisie.
2) Cliquez sur la flèche qui pointe vers le bas, à droite de Commentaire.
3) Dans le menu déroulant, cliquez sur Nom/URL.
4) Dans la fenêtre intitulée Modifier le profil, sous Nom, tapez votre nom ou pseudonyme. (La rubrique URL est pour ceux qui veulent que le lien de leur site ou blog apparaisse avec leur commentaire.)
6) Cliquez sur Continuer.
7) Cliquez sur Publier.

Un grand merci !