samedi 4 mars 2017

Histoires de fées


 Connaissez-vous les Fées de Cottingley ?

Tout commence en juillet 1917, lorsque deux jeunes cousines, Elsie Wright et Frances Griffiths, rentrent de promenade. Frances est trempée. Elle explique à sa mère qu'elle est tombée dans la rivière Beck en jouant avec les fées. Sa mère la punit en l'envoyant dans sa chambre.

Les deux cousines décident alors de photographier les fées pour prouver leur histoire. Elles empruntent l'appareil-photo d'Arthur Wright, le père d'Elsie.


Lorsque ce dernier développe la plaque de la photographie ci-dessus, il demande ce que sont "ces bouts de papier", comme si ces silhouettes blanches n'étaient que des découpages enfantins. Les filles protestent, affirmant que ce sont de véritables fées, mais il les fait taire.

Et quand il voit la deuxième photographie montrant un gnome, il leur confisque l'appareil.


Même les mères des deux enfants, pourtant férues de spiritualité, préfèrent étouffer l'histoire.

Deux ans plus tard, Polly Wright, la mère d'Elsie, assiste à une conférence sur la vie des fées. Elle raconte l'incident des photos à une amie.

Edward L. Gardner, un écrivain et conférencier de la société de théosophie qui assiste à leur conversation, demande à voir les clichés. À partir de ce moment, les photographies seront examinées par plusieurs personnes, à commencer par Fred Barlow, spécialiste des photographies d'esprits. Il les juge authentiques.

Par la suite, un autre expert en photographie, Harold Snelling, travaille à les rendre plus nettes, afin de mieux les examiner. Même verdict : ces photos sont réelles.

Les laboratoires Kodak les examinent également et admettent ne trouver aucune preuve de contrefaçon, mais ils ne les déclarent pas authentiques pour autant. Ils jugent aussi que les photos n'auraient jamais pu être prises avec l'appareil utilisé par les filles, un Butcher Midg No 1. Est-ce dû aux modifications de Snelling ou bien s'agit-il encore d'un mystère ?


Désormais convaincu que les fées existent, Gardner se rend chez les filles, à Cottingley, avec un nouvel appareil qu'il leur confie, en leur demandant de nouvelles photographies, ce qu'elles s'empressent de faire.





Gardner dit à Arthur Wright, le père d'Elsie, qu'il aimerait publier les clichés. Bien que sceptique, ce dernier demande s'il pourrait toucher des bénéfices sur la publication. Gardner refuse, car il ne faut pas "souiller" les photos avec ce genre de considération matérialiste.

Les photos seront publiées dans le magazine Strand sous le titre Fairies photographed – An Epoch Making Event [Des fées photographiées – L'évènement du siècle]. Le succès est immédiat.

Arthur Conan Doyle, l'auteur de Sherlock Holmes, devient le plus ardent défenseur de "l'affaire des Fées de Cottingley".

Aujourd'hui, les photos et les deux appareils des filles sont exposés au National Media Museum de Bradford.



Les deux jeunes cousines ne sont pas les seules à avoir vu des fées.

En juillet 2012, Doreen Virtue publie un livre : Histoires… de fées.

Histoires… de fées

Cet ouvrage raconte les témoignages de gens qui sont entrés en contact avec des créatures féériques. Les récits sont accompagnés de quelques photos. On y trouve aussi des indices pour déceler la présence de fées et des méthodes pour communiquer avec elles.

Aimeriez-vous faire de votre vie un conte de fées ?

Alors, lisez ce livre, ouvrez les yeux et commencez à chercher.

dimanche 1 janvier 2017

Oniria

Ma bonne résolution pour cette année 2017 : Que mes rêves deviennent réalité !

Dans ce monde-ci, je veux dire, parce que sachez qu'ils ont déjà pris forme ailleurs, tout comme les vôtres.

Il existe un univers parallèle du nom d'Oniria. C'est là que les rêves et les cauchemars des humains prennent vie.

Vous ne le saviez pas ? Pas étonnant, c'est l'un des secrets les mieux gardés de notre monde.

Eh oui, même les mauvais rêves se concrétisent.

Pas si bien gardé que ça, le secret, car certains sont au courant. Comme B. F. Parry, l'auteur d'Oniria, une saga qui raconte les aventures d'Eliott, un garçon de 12 ans qui rejoint ce pays des rêves pour y sauver son père, lequel est plongé dans un sommeil aussi profond que mystérieux.

La Guerre des Cauchemars Le réveil des fées

Malheureusement, le Royaume des rêves est menacé par un déferlement de cauchemars. Un sinistre personnage, la Bête, les utilise pour accomplir ses plans machiavéliques.

Alors, je lance un appel à tous les rêveurs et rêveuses : S'il vous plaît, lisez Oniria et rejoignez Eliott. Utilisez le pouvoir de votre imagination pour lui venir en aide.

Je suis sûre que si nous sommes suffisamment nombreux à intervenir en Oniria, cela fera une vraie différence.

Dépêchez-vous, Eliott et ses amis, Farjo, Katsia, Aanor et Jov', sont en très mauvaise posture.

jeudi 1 décembre 2016

Santa Claus : La légende du Père Noël

Noël approche…

Il y a comme un parfum de sève de sapin qui flotte dans l'air.

Certains ont des paillettes dans les yeux,

En pensant à la féérie de l'hiver,

Comme une fine pellicule de merveilleux

Qui recouvre même les choses ordinaires.


Pour d'autres, en revanche…

Nâââââ !

Noël, c'est rien qu'une sale fête commerciale.


Tandis que les enfants chantent : "Noël !"

Ces grincheux grognent et grommellent :

"No ! Hell !"*

*(Non, par l'enfer !)

Ces trompetteurs mal embouchés, claironnent à qui ne veut pas l'entendre : "Le Père Noël n'existe paaaas ! Le Père Noël n'existe paaas ! Nananèèère !"

N'écoutez pas les discours vaseux

De ces faces vertes, ces envieux.

S'ils enguirlandent la fête,

C'est qu'ils ont les boules, en fait.


Alors, les enfants,

Approchez, écoutez !

Oui, même les grands

Qui savent encore jouer.


Figurez-vous que le Père Noël

Sous le nom de Santa Claus

Toujours jovial, jamais morose,

Vécut au pays des Immortels…


En 1992, les éditions Delcourt eurent l'idée de traduire et d’éditer Santa Claus, la légende du Père Noël, d’après le roman de L.Frank Baum, l’auteur du Magicien d’Oz.



Cette bande-dessinée retrace l'enfance de Claus, un nouveau-né humain perdu dans la forêt, recueilli par les nymphes.

Arrivé à l'âge de l'adolescence, il repart avec Ark le bûcheron dans le monde des humains, pour en apprendre plus sur ses origines.



Découvrant la tristesse et la misère dans laquelle vivent les siens, il décide de leur redonner espoir en leur offrant des jouets. Mais cela déplaît aux Awgwas, ces démons qui sèment la graine du doute dans le cœur des humains et les rendent malveillants. Claus aura besoin de l'aide de ses amis immortels pour faire triompher la magie de Noël.

dimanche 6 novembre 2016

Changeline


Ceux que nous côtoyons, même les êtres que nous aimons, ne sont pas toujours ce qu’ils paraissent être.

Parfois, ils jouent un rôle, font semblant. On dit aussi qu’ils donnent le “change”.

Êtes-vous sûr de vraiment les connaître ?

Certains ont peut-être de bonnes raisons pour dissimuler leur vraie nature. D’autres, par contre, sont animés d’intentions qu’on peut difficilement juger “bonnes”, quand elles ne sont pas franchement mauvaises.

Qui sont-ils en réalité ? D’ailleurs, on serait presque en droit de se poser cette question plus troublante : D’où viennent-ils ?

***

Mon roman Changeline vient d’être publié au format papier et numérique chez Librinova. Vous le trouverez aussi en e-book sur Amazon, Fnac, Cultura et d’autres librairies partenaires.

dimanche 9 octobre 2016

Sort ou friandise ?

Dans quelques semaines aura lieu Samain : célébration celtique marquant le début de la saison "sombre".

On fête Halloween durant cette période, quand les portes ouvrant sur d’autres mondes se fondent dans la brume automnale.

Amis sorcières, vampires, fantômes, zombies et autres créatures de la nuit, si vous voulez être convaincants, lorsque vous rançonnerez le voisinage, il vous faudra des munitions : les sorts, charmes et enchantements qui feront pleuvoir barres chocolatées, nounours, guimauves, sucettes et dragées surprises dans votre escarcelle. Pour acquérir ces pouvoirs, je vous recommande une adresse.

Depuis 14 ans, une échoppe existe à Montréal : Charme & Sortilège.

Charme & Sortilège

Ces merveilleux artefacts sont fabriqués selon les règles de l’Art, en utilisant des produits naturels. Chaque article est consacré, chargé, énergisé avec des ingrédients druidiques, alchimiques ou chamaniques.

Kit de grimoire

Baguettes

Mais gare ! Un sort mal conçu peut se retourner contre celui qui l’invoque. Pour éviter ça, vous pourriez tirer profit des cours et ateliers de magie dispensés par Charme & Sortilège. Vous ne voudriez pas que la fête tourne à la tragédie, tout de même !

Quant aux solitaires qui n’ont d’autre recours que d’occuper ce temps de réjouissance à s’apitoyer sur eux-mêmes en se goinfrant de bonbons, un calendrier des rituels et célébrations en groupe est disponible sur le site. Vous y trouverez le sabbat ou l’esbat qui vous attire. Aller danser nus sous la lune, plutôt que de vous empiffrer de sucreries, ce sera autant de calories en moins !

Prêts pour la fête ?

jeudi 4 août 2016

Merveilles et Légendes des Forêts Enchantées

Les éditions Au Bord des Continents, réputées pour leurs publications portant sur la fantasy et le fantastique, ont publié en avril 2016 un magnifique livre racontant des histoires sur les forêts célèbres du monde.



Rédigé par Richard Ely, le livre est joliment illustré par deux artistes de talent : Séverine Pineaux et Amandine Labarre.



Les histoires qu'il raconte parlent des grandes forêts, celles qui existent encore comme Fontainebleau ou Brocéliande, le Mont du Diable au Québec ou Hachijō-jima au Japon, ou celles qui ont disparu comme la forêt de Scissy, l'obscure forêt Quokelunde, engloutie par un raz-de-marée dans la baie du Mont-Saint-Michel, en 709.



Amoureux des forêts, de magie et de nature, ce livre est pour vous.
Amis, voici venu le temps de nos contes et légendes. Écoutez bien ces histoires aussi merveilleuses que frémissantes, aussi extraordinaires que terrifiantes. Elles sont mises en garde et vérité portées par le vent et le temps jusqu'à vos oreilles. Que la mousse qui y réside ne vous empêche nullement d'entendre !

dimanche 24 juillet 2016

La magie n'a pas de prix

La Bank of Fairies ne connaît pas la crise.

Billet féérique


Quant à la Dungeons & Dragons Bank, sa monnaie papier est garantie par un stock d'or et de joyaux qui s'épuisera pas de sitôt. Qui oserait y toucher ?

Billet de dragon


Mais vous préférerez peut-être changer vos tristes billets humains contre ces merveilleuses devises de la Banque des Licornes. Car c'est une vraie corne d'abondance qui orne le front de cet animal fabuleux.

Billet de licorne


À l'heure où le dollar, l'euro et toutes les monnaies de singe font de disgracieux plongeons vers des abysses insondables, les banques de nos amies à la voix d'or, les sirènes, ne sont pas prêtes de couler.

Billet de sirène

Soyez riches de magie, amassez du rêve, ça ne se dévalue pas et l'État ne pourra jamais vous le taxer.