lundi 14 février 2022

L'Amour interdit


Trois anges descendent du Ciel pour maintenir la paix dans un monde peu à peu rongé par les Forces du Mal.

D'abord il y a Gabriel, le guerrier, puis Ivy, la guérisseuse, enfin Bethany, la plus jeune et aussi la plus humaine.

Sous l'allure d'adolescents, les trois anges intègrent incognito le lycée de Venus Grove, un endroit en apparence tranquille…

La fratrie a des consignes claires : ne pas dévoiler ses pouvoirs et surtout ne pas s'attacher aux humains…

Mais personne ne pouvait prévoir que la rencontre entre Bethany et Xavier, un simple mortel, ferait des étincelles. C'est l'alchimie irrésistible. L'attirance interdite.

Alors que les Ténèbres se rapprochent, l'ange Bethany doit choisir : l'avenir du monde ou l'amour avec un grand A ? 

Vous cherchez une belle histoire d'amour pour la Saint-Valentin ? Vous êtes un(e) vrai(e) romantique ? Vous vous demandez comment un ange verrait notre monde actuel ? Ou même l'impression que ça ferait, d'avoir un rencard avec un ange ? 

Je vous conseille "L'Amour interdit" d'Alexandra Adornetto. 

Une petite mise en garde, cependant… 

Adeptes de Lucifer et des méchants qui passent pour des "gentils", amoureux de la propagande sataniste made in Hollywood, cette trilogie n'est pas pour vous. 

Dans "L'Amour interdit", l'auteure appelle un chat un chat et un ange… un ange. Le bien, c'est bien, et le mal, c'est mal. Point à la ligne, fin de l'histoire, enfin, pas tout à fait, car la subtilité de l'intrigue se situe plutôt dans la psychologie des personnages et les dilemmes auxquels ils font face. 

Mais ici, pas de "oui, c'est le diable, mais il est drôlement sympa, alors que les anges sont des ripoux", une inversion des valeurs rabâchée, on se demande bien pourquoi, dans Lucifer, Supernatural ou Personal Demons

Cette approche classique d'Alexandra Adornetto a été boudée par les lecteurs qui préfèrent les ténèbres et le soufre et veulent se la jouer I'm bad

Personnellement, j'ai adoré "L'Amour interdit", une œuvre au style fluide, avec des personnages attachants, portée par un récit haletant où s'affrontent les forces du (vrai) bien et du (vrai) mal. 

Tant qu'à faire, pour la Saint-Valentin, fête-vous du bien, pas du mal. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour poster un commentaire :

1) Écrivez votre commentaire dans le cadre de saisie.
2) Cliquez sur la flèche qui pointe vers le bas, à droite de Commentaire.
3) Dans le menu déroulant, cliquez sur Nom/URL.
4) Dans la fenêtre intitulée Modifier le profil, sous Nom, tapez votre nom ou pseudonyme. (La rubrique URL est pour ceux qui veulent que le lien de leur site ou blog apparaisse avec leur commentaire.)
6) Cliquez sur Continuer.
7) Cliquez sur Publier.

Un grand merci !